• J-1 ...

         Ce jour, je l'aurais attendu avec une ferveur incomparable, et le voilà qui survient et s'insinue dans ma vie avec tant de silence et de naturel que je m'étonne de ne point ressentir plus d'agitation. Comment ais-je pu oublier si rapidement toutes les souffrances endurées, les affres de cette existence passée, le désespoir qui consumait peu à peu mes forces ? Comment se fait-il qu'à présent ce dénouement m'apparaît si logique, si inévitable, que je ne trouve en moi ni surprise, ni peur, ni joie frénétique ? Je me sens sure, froidement sure de ma victoire, de ma vie, de mon choix : demain je partirais. Je Le rejoindrais.
    Les premiers temps, peut être compterais-je encore les heures avec la peur de les voir s'envoler, maudissant le temps qui s'écoule trop vite, nous rapprochant d'une séparation cruelle. Mais la succession de ces matins ensoleillés, de ces journées pures et merveilleuses, de cette vie rêvée devenue réelle s'imprimera surement dans mon esprit, et je prendrais bien vite conscience que mes craintes étaient illusoires : il n'y aura plus de retour ... Cette perspective recompose mon âme, et je crois redevenir peu à peu celle que j'étais autrefois. Celle qui se construisait. On habitue promptement et sans difficultés au bonheur !
    Pas une crainte ne m'assaille et pourtant ma vie changera entièrement. Que de chemin parcouru ! Quel destin tumultueux. Vais-je enfin apprendre à vivre ? Je m'interroge toujours sur « qu'est-ce que vivre ? ». Car hormis le sens premier qui consiste à assurer les fonctions vitales de son corps, « vivre » recouvre toute une autre dimension spirituelle. Se plonger dans les livres ou l'écriture ne suffiront certainement plus, et mon regard devra s'ouvrir sur le monde, d'autres perspectives et univers bien moins attrayants peut être, chargés de contraintes. Pour la première fois, je crains de découvrir le monde.


         Je souhaiterais mener une existence en autarcie avec Celui que j'adore ; une existence coupée du monde, de la société et de ses « morales », de ses directives. Une vie calme, paisible, retirée dans la nature, agrémentée de plaisirs simples, conformes à nos mœurs et désirs. Il est ma vie, et je désire Lui consacrer entièrement la mienne...


    Que me réserve l'avenir ?...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :